Sorties de secours by Caroline Langlade

Sorties de secours

By Caroline Langlade

  • Release Date: 2017-11-02
  • Genre: Biographies et mémoires
Score: 4
4
From 6 Ratings
Download Now
The file download will begin after you complete the registration. Downloader's Terms of Service | DMCA

Description

" Elle aurait pu garder son chagrin pour elle et chercher une sortie en solitaire. Elle a choisi un autre destin. Porter à la fois le souvenir des morts et la parole des vivants. Se battre, pour la dignité. " François Hollande.
Le 13 novembre 2015, au Bataclan, Caroline Langlade est l'une des quarante personnes qui vont se retrouver otages des terroristes dans une loge de sept mètres carrés pendant plus de trois heures d'une attente effroyable. Elle en sort vivante, mais " bien amochée ", comme elle dit pudiquement. Un mois plus tard, avec d'autres rescapés, elle fonde l'association Life for Paris, qui va regrouper plus de sept cents victimes du 13 Novembre. Parce que " aider les autres, c'est s'aider soi-même ". Et il y a tant à faire pour guérir les blessures visibles ou invisibles de cette nuit en enfer... Sur le parcours de prise en charge, la reconnaissance des droits, les devoirs de l'État envers les victimes d'hier et, potentiellement, celles de demain.
Comment réapprendre à vivre quand on a ainsi fait face à la mort ? Du sidérant huis clos pendant l'attaque au combat quotidien que mène cette jeune femme hors norme, depuis, voici un témoignage d'une rare intensité. Cash, rock et généreux, il est aussi une magnifi que histoire de solidarité. De celles, fragiles mais portées par un coeur énorme, qui redonnent foi en l'humanité.

Reviews

  • Sorties de Secours Catherine Langlade

    3
    By Grain de sel
    Un bon livre souvent poignant et émouvant, reflétant très bien l'étendue des dommages multiples, parfois cachés que provoquent chez certains, ce type d'attentats monstrueux ! Toutefois on peut regretter que l'auteur(e), malgré un évident talent d'écrivain(e), en fasse petit à petit "des tonnes". Certes son attitude, son combat et son action sont très méritoires, certes les séquelles personnelles au plan psychologiques sont toutes aussi légitimes, fortes et profondes. Toutefois, même si je le répète, son combat est juste, il ne faudrait pas oublier que des dizaines d'autres victimes, des filles, des fils, des pères, des mères, le plus souvent encore plus jeunes, ont perdu la vie ou sont hélas bien trop souvent, durablement ou définitivement marqués dans leur chair ! En ce qui la concerne on doit se souvenir que dans son épreuve, ni elle, ni son ami n'ont, bien heureusement, pas perdu la vie ni même été touchés durablement et lourdement dans leurs chairs.. Entre de jeunes vies détruites à jamais ou des êtres parfois handicapés sans retour et des blessures essentiellement d'ordre psychologiques, certes douloureuses et graves, il y a une échelle de douleur à respecter. Or l'Auteure, ne respecte pas toujours cette échelle. Très vite elle se pose en victime de premier plan et puis encore plus vite, en porte paroles de celles et ceux qui ont eu "surtout effroyablement peur". En outre une manifeste "proximité d'opinion" avec le ou les Pouvoirs du moment paraît la faire basculer très vite dans le cercle très fermé de ceux qu'on entend et consulte en priorité, à défaut de toujours les écouter ! Ce rôle de "représentante quasi officielle de la douleur morale " est certes profitable à d'autres, mais peut provoquer chez le lecteur une sorte de malaise ! Il y aurait donc là aussi des "élus de la douleur" comme il y a des "élus de la réussite ! " Enfin trop d'expressions parfois triviales et inutiles dans cet ouvrage, en sus et notamment sur la fin de l'ouvrage, de drôles déclarations d'amour de circonstances, déclarations un peu superfétatoires pour ne pas dire quasi corporatistes ! Nous y étions, donc nous sommes quelque part une sorte " d'élus du miracle !. " On peut et on doit connaître la douleur de toutes ces victimes directes ou induites. Des soutiens doivent être apportés en pareilles et terribles circonstances. De là à statufier jusqu'à la seconde génération, les victimes morales et leur entourage, il y a un pas que l'on ne saurait franchir et d'ailleurs ( trop loin de là ) n'a jamais franchi, même pour les millions de morts au champs d'honneur des terribles guerres "Officielles" auxquelles ils ont été "conviés" sans ménagements et sans même bien entendu tenir compte de leurs avis ! Il est des destins plus tragiques encore que d'autres et pas moins dommages pour autant. D'où un 3/5 eu égard a ce qui est écrit plus avant ! J.A.PIEREN F74100 14/11/2017

keyboard_arrow_up