Le soldat oublié by Guy Sajer

Le soldat oublié

By Guy Sajer

  • Release Date: 2012-12-20
  • Genre: Histoire
Score: 4.5
4.5
From 58 Ratings
Download Now
The file download will begin after you complete the registration. Downloader's Terms of Service | DMCA

Description

Guy Sajer n'a pas dix-sept ans quand, en juillet 1942, il endosse l'uniforme de la Wehrmacht. Il est français par son père, allemand par sa mère ; il habite alors l'Alsace. À cause de son jeune âge, il n'est pas affectéà une unité combattante, mais dans le train des équipages. Dès novembre, l'hiver s'abat sur la plaine russe ; le froid, la neige, les partisans rendent la progression des convois extrêmement difficile : jamais l'unité de Sajer n'atteindra Stalingrad qu'elle devait ravitailler ; la vie armée aura capitulé avant. Mais Sajer sait déjà que la guerre n'est pas une partie de plaisir, que survivre dans l'hiver russe est déjà un combat. Et pourtant, ce premier hiver, il n'a pas vraiment fait la guerre. La vraie guerre, celle du combattant de première ligne, il la découvre lorsqu'il est versé dans la division " Gross Deutschland ", division d'élite, avec laquelle, à partir de l'été 1943, il va se trouver engagé dans les plus grandes batailles du front d'Ukraine, quand la Wehrmacht plie sous l'offensive russe. De Koursk à Kharkov, de jour comme de nuit, dans la boue, la neige, quand le thermomètre marque 40°, sous le martèlement terrifiant de l'artillerie russe, face aux vagues d'assaut d'un adversaire désormais puissamment armé et qui ne se soucie pas des pertes, les hommes de la " Gross Deutschland ", portés toujours aux endroits les plus exposés, toujours en première ligne, combattant à un contre vingt, connaissent l'enfer. La bataille de Bielgorod, le passage du Dniepr (la Bérésina à l'échelle de la Seconde Guerre mondiale) constituent, vécus au niveau du simple soldat, deux des plus hauts moments de ce récit d'Apocalypse.

Plus tard, quand le front allemand s'est désagrégé, quand l'immense armée reflue, aux combats réguliers s'ajoutera la lutte contre les partisans, plus sauvage et plus impitoyable. Plus tard encore, c'est la retraite des derniers survivants de la division d'élite à travers la Roumanie et les Carpathes jusqu'en Pologne. Dans l'hiver 1944-1945, Sajer et ses camarades sont lancés dans les combats désespérés que les Allemands livrent en Prusse-Orientale pour interdire l'entrée du Vaterland aux Russes. C'est encore Memel, où l'horreur atteint à son comble, et Dantzig, au milieu de l'exode des populations allemandes de l'Est. Enfin, malade, épuisé, Sajer sera fait prisonnier par les Anglais dans le Hanovre...

Si ce récit de la guerre en Russie ne ressemble à aucun autre, s'il surpasse en vérité, en horreur et en grandeur tout ce qui a étéécrit, ce n'est pas seulement parce que l'auteur a réellement vécu tout ce qu'il rapporte, ce n'est pas seulement parce que, sous sa plume, les mots froid, faim, fièvre, sang et peur prennent l'accent et la force terrible et de la réalité, c'est aussi parce que Sajer sait voir et faire voir dans le détail avec une puissance de trait vraiment extraordinaire. Alors, le lecteur ne peut douter que tout ce qui est rapporté là est vrai, vrai au détail près ; il sait de science certaine qu'il n'y a pas là de " littérature ", pas de morceaux de bravoure - mais que c'était ainsi : ainsi dans le courage et ainsi dans la peur, ainsi dans la misère et ainsi dans l'horreur.

Reviews

  • Le soldat oublie

    5
    By Alfamec
    Ouvrage remarquable.
  • Un parmi des milliers

    5
    By Polosanmarco
    J'ai lu ce livre il y a près quarante ans... J'en ai lu des milliers. Il reste l'un de ceux qui m'a le plus marqué.
  • Le soldat oublié

    5
    By Clando64
    Un trés beau livre,humain et honnête. C'est a la fois un document poignant sur la guerre et la description sincère d'une aventure souvent tragique mais toujours sincère.Formidable!
  • Le soldat oublié

    5
    By Lafko
    Guy Sajer Un père français, une mère allemande. La patrie de son père en guerre contre la patrie de sa mère. Les soldats français humiliés, en déroute, mal commandés, les allemands fiers, conquérants, organisés. L'armée française dépassée, la Wehrmacht à la pointe de l'efficacité : bandes molletières contre Panzer. Le moral français en berne, le moral allemand en hausse continue. Au milieu, un gamin. Que sait-on à 13 ans? Et à 15? Qu'est-ce qui nous attire? Quels repères en ces temps troublés? À sa place, qu'aurais-je fait? Sans doute la même chose. Ça paraît exaltant une épopée pareille avec un regard de 15 ans, surtout avec une propagande allemande redoutablement efficace. Ou peut-être rien. Comment savoir? Et vous, qu'auriez-vous fait? Dans le flot furieux des événements, est-on courageux ou neutre ou lâche? S'engage-t-on, reste-t-on invisible, fait-on de la résistance? Pour les générations d'après guerre, il n'y a pas de réponses honnêtes. Bien sûr, il est facile de s'imaginer en brave, surtout après la bagarre. Il est facile après coup, surtout pour ceux qui ont toujours vécu en démocratie, de désigner les "bons" et les "mauvais". Mais dans le maelström de l'époque, qui sait honnêtement quel aurait été son comportement? Après sa victoire sur Rome, le chef gaulois Brennos a prononcé ces mots terribles : "VAE VICTIS", malheur aux vaincus. C'est toujours d'actualité. Alors, Monsieur Sajer, je vous remercie d'avoir livré ce témoignage. C'est sans aucun doute le livre le plus terrible et le plus bouleversant que j'ai lu sur cette guerre.
  • Touchant de réalité

    5
    By Roadboucs95
    Si l'histoire est écrite par les vainqueurs, on le sait, ce témoignage montre une autre facette du conflit et impose le respect.
  • Bouleversant

    5
    By Narwa44
    J'ai lu et relu ce livre. Je n'ai pas de mots assez forts pour exprimer mon émotion sur ce qu'a vécu Guy Sajer. J'ai eu la chance de le rencontrer, chez lui près de Paris et nous avons parlé. Mon grand oncle a vécu un peu la même histoire mais n'est pas revenu, lui, de la lointaine Russie.
  • Attention...

    2
    By Wbcgfr
    Guy Sajer livre son expérience personnelle. C'est éclairant, précieux, unique pour avoir une vision globale et détaillée des différents volets et des épreuves subies par tous nos concitoyens européens. Attention cependant, ce témoignage doit être lu à l'aune des études des historiens. Donc, comme tout document testimonial, avec une certaine prudence. Il y a des incohérences historiques, des ommissions volontaires, des décalages temporels dans cet ouvrage, Defaut de mémoire...ou soin de se préserver a minima... La waffen SS ne comptait pas de "malgré nous", ils n'étaient pas des "iwis"...et le fondement même de la SS était profondément idéologique, y compris dans les dernières années de la guerre. Trop de méfiance et defiance à l'égard des non-ariens pour en incorporer dans cette arme voulue d'élite par le 3eme Reich et Himmler en particulier. Je vous invite à une lecture mesurée, comparative, et prudente. Ce qui est d'ailleurs le propre de tout amateur d'Histoire cherchant un minimum de véracité des faits, par amour de l'Histoire, de cette période en particulier, et plus encore, par respect de la mémoire de nos grands parents qui ont subis, vécus et/ ou combattus dans les privations et la douleur de cette périod edifficile.
  • Les soldats oublies

    4
    By Denis256
    D'abord une réclamation: il me manque des pages l'épilogue est incomplète !!! Ceci dit quel témoignage ! Eh oui ces soldats allemands sur le front ont fait leur devoir tout comme les soldats alliés et ce n'est pas un, mais d'innombrables soldats que l'histoire s'est dépêche d'oublier. Etre soldat c'est donné un blanc-seing au pays, se retrouver pieds et poings lies à servir une bien mauvaise cause. Voir les conscrits américains envoyés au Vietnam. Merci pour eux Guy ou plutôt Dimitri auteur de l'inénarrable BD du goulag et de son héros Eugène Krampon. Je comprends maintenant pourquoi tu dessinais aussi bien tes soldats.
  • Le soldat oublié

    5
    By Henri et marthe
    L'amitié a évité la mort certaine . La paix a stoppé l'amitié. Sans son ami Hall, la mort est inévitable . Pour l'auteur , après la guerre, qui sont ses amis..? Et où sont les nôtres ...? Un grand livre du début à la fin de 1500 pages
  • Le soldat oublier

    5
    By Marc/m
    À lire pour tout se qu'il veulent savoir la vérités sur les malheur des soldat de larmes allemande et leur peur

keyboard_arrow_up