Pilleurs d'Etat by Philippe Pascot

Pilleurs d'Etat

By Philippe Pascot

  • Release Date: 2015-05-26
  • Genre: Secteurs et professions
Score: 4.5
4.5
From 10 Ratings
Download Now
The file download will begin after you complete the registration. Downloader's Terms of Service | DMCA

Description

« On ne le dira jamais assez, tous les parlementaires ne sont pas pourris. C’est même une minorité d’entre eux, mais force est de constater qu’ils profitent d’une mansuétude complice de la majorité de leurs collègues. »

Philippe Pascot a côtoyé les élus de tout bord pendant près de 25 ans. Il recense dans cet ouvrage les abus légaux dans lesquels tombe la classe politique française : salaire exorbitant, exonération d’impôts, retraite douillette, cumuls, emplois fictifs, déclarations d’intérêts et d’activités bidons et tant d’autres petits arrangements entre amis. 
Derrière une volonté affichée de transparence et de « moralisation » de la sphère politique, nos élus entretiennent leurs propres intérêts au travers de lois de plus en plus incompréhensibles, quand nous, simples citoyens, devons nous serrer la ceinture. 
Sans parti pris, l’auteur rend compte de ce pillage d’État et du système qui le permet.

Adjoint au maire d’Évry Manuel Valls, ancien conseiller régional, chevalier des Arts et des Lettres, Philippe Pascot milite pour une réelle transparence de l’exercice politique.
Il est l’auteur avec Graziella Riou Harchaoui de Délits D’élus, tome 1, 400 politiques aux prises avec la justice (Max Milo, 2014).

Reviews

  • Pilleurs d'états

    5
    By kerjea
    Ce ne sont pas des pilleurs, mais une caste de vampires assoiffés d'argent de pouvoir et autres avantages. Merci pour votre livre monsieur, mais ça ne donnera pas plus de confiance. Un trés grand changement qui demandera une nouvelle république! espérons qu'elle ne sera pas bananière.
  • La nausée

    3
    By Nicofus
    Ouvrage écrit sous le signe du dégoût. Il décridibilise à juste titre une très grande partie de la classe politique, toutes tendances confondues. Les faits mentionnés sont hélas avérés. Cependant, le livre est assez décousu, passant souvent du coq à l’âne. Mais je comprends son auteur: l’étendue du pillage est si importante qu’on ne sait où donner de la tête.

keyboard_arrow_up